COACHING SOLIDAIRE : ORIGINE ET SENS

coach professionnel

La manifestation d’un esprit d’humanité est universelle et de tradition ancienne.
En Occident, c’est dès le moyen âge que la charité chrétienne inspire l’action des moines envers les plus faibles en créant de nombreux hospices.

A partir des Lumières, l’action se fait plus politique. Le bilan humain effroyable des guerres de religions conduit à une prise de conscience d’une partie de la société et cela conduit à la structuration de cette idée.

En 1863, la Croix Rouge est créée par Henry Dunant, ce qui inaugure l’ère de l’humanitaire moderne, confirmée en aout 1864 par la signature de la première convention de Genève marquant la naissance officielle du droit humanitaire international.

Mais trop de souffrance demeure hors d’atteinte dans nos sociétés modernes malgré de nombreuses associations humanitaires ; fort de son constat, apparaît alors dans les années 1960 le mouvement frontiériste qui revendique le devoir de dénonciation et surtout d’action. Il prône la responsabilité individuelle face aux fléaux contemporains.

C’est alors l’émergence d’initiatives individuelles, visant à pallier les carences des institutions politiques et /ou associatives : nous nous souvenons tous de l’Abbé Pierre qui, en 1954, s’indigna de la non prise en charge de la misère dans un contexte hivernal exceptionnellement glacial (ce qui donnera naissance par la suite à Emmaüs).

Nous pouvons également citer Coluche et les Restaurants du Cœur comme initiative installée dans la durée ; mais il y a aussi les initiatives plus ponctuelles, comme celle lancée par Bob Geldof, Band Aid, indigné par la famine en Ethiopie dans les années 1985.

Le développement du coaching ces dernières années n’est pas étranger au fait que la performance individuelle soit devenue une norme sociale. La prise en charge des problématiques est de plus en plus assignée aux individus à qui l’on demande de plus en plus de responsabilité plutôt qu’aux institutions.

En 1992 naît l’EMCC, association nationale de coaching professionnel. Dans le cadre de sa mission de promotion du coaching et afin de donner un sens à sa dimension sociale et humaniste, ses fondateurs s’attachent à ouvrir l’accès à ceux qui n’en ont pas les moyens, en impliquant des coachs dans une démarche participative bénévole et sociétale : le coaching solidaire est né.

Fermer le menu