COMMENT PASSER DE MANAGER A MANAGER ECLAIRE

coach professionnel

Actuellement, on entend beaucoup parler de manager-coach ; mais ces deux métiers sont-ils vraiment compatibles pour n’en former qu’un, une sorte de super héros du management ?

Commençons par nous intéresser à ce qu’est un manager.

Un manager est un cadre intermédiaire, un entre-deux (entre dirigeant et équipe, entre manager de manager et équipe…), une sorte de courroie de transmission entre stratégie, objectifs et réalisation des tâches

C’est un coordinateur entre activité quotidienne et activité stratégique de la hiérarchie qui réunit un ensemble de savoir-faire :

  • Le savoir-faire managérial qui est lié au rôle, à la mission : c’est savoir déléguer, encadrer, fixer des objectifs…
  • Le savoir-faire comportemental, qui, lui, est plutôt lié à la personnalité, à l’identité profonde : c’est la relation à autrui, la connaissance de soi, l’intelligence adaptative et émotionnelle

Les particularités inhérentes à la fonction de manager peuvent engendrer un certain nombre de difficultés car il agit dans un système où il est à la fois manager et collaborateur; la plupart du temps, il produit et manage en même temps. Il fait appliquer des décisions et une stratégie qui ne sont pas les siennes et se retrouve régulièrement pris dans des enjeux de pouvoir et d’influence.

Sa capacité d’adaptation est éprouvée quotidiennement avec développement permanent de nouvelles technologies, la mondialisation et l’augmentation de la concurrence qui, du coup, devient mondiale

Il doit maintenir et développer son niveau de performance  de façon permanente car c’est également un levier significatif de la performance d’une équipe.

C’est pourquoi, sa posture est fondamentale.

En règle générale, La posture traduit nos intentions mais aussi la manière dont notre personnalité prolongera ses intentions afin qu’elles soient saisies par autrui.

Elle renvoie à la réalité du corps par la façon de se tenir, mais aussi  à la réalité psychologique par la recherche d’une attitude adaptée afin de faciliter le bon entendement.

La posture du manager est déterminée par le choix ou par la domination d’une des deux approches néoclassique (Mayo), ou psychosociale (Lewin) mais qui, bien qu’apparaissant contradictoires, sont très complémentaires :

  • L’approche néo-classique : qui consiste en la recherche de rationalisation économique en intégrant le facteur humain. Les principes sont normatifs, et l’objectif est le profit.
  • L’approche psychosociale : Lewin, en 1943, identifie la notion de dynamique des groupes et leur influence sur les comportements individuels. Il identifie 4 types de managers qui, en fonction de leurs caractéristiques, façonnent les comportements de leurs équipes.
    • Autoritaire : faible communication, centralisation des décisions.
    • Paternaliste : soumission des subordonnés, communication filtrée, dévalorisation du travail en équipe.
    • Consultatif : implication, bonne communication, travail en équipe favorisé
    • Participatif : excellente communication, cohésion et autonomie d’équipe.

La posture du manager est liée à ses valeurs et à sa personnalité, c’est pourquoi il appartient à chacun de trouver son propre style en fonction de sa personnalité et en réfléchissant à son rapport au pouvoir, son rapport au travail, ses valeurs (à ne pas confondre avec ses besoins)

La posture change en fonction de la tâche à effectuer : l’attitude sera différente si l’on doit recadrer ou motiver un individu par exemple. En résumé, le manager est une sorte de « caméléon » devant continuellement s’adapter à l’ici et maintenant.

Et le coach alors ? En quoi, sa posture diffère de celle du manager ?

Un coach doit avoir une position haute sur le cadre, basse sur le contenu, ce qui signifie que le coach laisse toute la place à l’autre dans un cadre bien défini (durée de l’entretien, lieu, fréquence, contrat…), permettant ainsi d’instaurer un climat bienveillant propice à l’introspection.

Le coach n’a aucune attente, aucune idée de la direction à prendre; il n’est qu’un « miroir actif », car il renvoie systématiquement à soi, par le questionnement, la reformulation, etc.

ALORS, TECHNIQUE COMPATIBLE OU PAS ?

Un manager est un caméléon ayant une idée précise de là où il veut/doit emmener son équipe pour l’atteinte de ses objectifs. Pour cela, en fonction des situations, il doit alterner différentes postures, passant de l’autorité à la bienveillance, faisant continuellement le grand écart, la priorité étant l’atteinte des objectifs de l’entreprise et/ou de l’équipe.

La posture du coach, quant à elle, est immuable. Sa priorité est l’individu. Il n’adapte pas sa posture, mais les outils à mettre en œuvre qui varient d’une situation à l’autre.

L’extériorité politique du coach est indispensable à la neutralité, ce qui permet objectivité et prise de distance face à des situations conflictuelles par exemple. On ne peut pas être juge et partie !

Un manager ne peut donc pas être un coach, ne serait-ce que du fait de son appartenance à la structure et à l’équipe.

Il y a conflit de représentation et d’attribution des rôles; il y a opposition de principes, directifs pour l’un et intersubjectifs/incitatifs pour l’autre

En revanche, la maîtrise des outils et techniques du coaching est une ressources importante pour un manager. Il va de soi qu’un manager n’entreprend pas de parcours de coaching avec ses collaborateurs.

ALORS, UN MANAGER-COACH, C’EST QUOI ?

On pourrait le définir comme un manager éclairé qui, face aux difficultés rencontrées (conflit, développement des compétences, motiver, fédérer…), mettra en œuvre des outils et techniques issus du coaching en se centrant exclusivement sur la sphère socioprofessionnelle.

Cette « illumination » n’est possible que  dans l’approche psychosociale (selon Lewin) uniquement dans les types consultatif et participatif et  uniquement dans la posture expert (selon Bonnet & Bonnet), car les postures novices et professionnelles ne laissent pas de place à la dimension humaine, et les outils et techniques de coaching sont exclusivement basés sur l’humain !

Fermer le menu